En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

 

 

 

Index de l'article

retour

Préfecture du Pas de Calais compte environ 41 000 habitants, Arras est la troisième ville du département après Calais et Boulogne sur Mer. Ses habitants se nomment les Arrageois ou Arrageoises. Historiquement, Arras était la capitale de la province d'Artois, un centre religieux et une cité prospère connue pour ses fabrications drapières. Ville universitaire, Arras est réputée pour son centre ville, ses deux magnifiques places baroques, son beffroi et ses Géants. Une visite des Boves (anciennes carrières de craie) s'impose.

La place des Héros

Arras - Pas de Calais - Place des Héros

 

Rue de la Taillerie

Arras - Pas de Calais - rue de la Taillerie

Arras - Pas de Calais - rue de la Taillerie

 

Immeubles de la place des Héros

Arras - Pas de Calais - maison Place des Héros

Arras - Pas de Calais - maison Place des Héros

 

Le Beffroi d'Arras (place des Héros)

Ville d'Arras - Beffroi place des Héros

 

Vues de la place des Héros depuis le sommet du Beffroi

Arras - Pas de Calais - Place des Héros vue du Beffroi

 

Vues de la Grand-place depuis le sommet du Beffroi

 Arras - Pas de Calais - Grand place vue du Beffroi

 

et de plusieurs vues de la ville

Arras - Pas de Calais - vue depuis le sommet du Beffroi 

Arras - Pas de Calais - vue depuis le sommet du Beffroi

Arras - Pas de Calais - vue depuis le sommet du Beffroi

 

Géants d'Arras à l'intérieur du Beffroi

Comme de nombreuses villes du Nord de la France, Arras aussi a ses géants : Colas, Jacqueline et leur fiston Dédé. Ils sont nés en 1891 (sauf Dédé, né en 1995).

Colas

Arras - Pas de Calais - géant d'Arras au Beffroi

Dédé

Arras - Pas de Calais - Géant d'Arras au Beffroi

 

Boves d'Arras

L'Office de Tourisme offre un circuit, aménagé dans les sous-sols de la ville, qui permet de découvrir "l’histoire souterraine".

A l’origine, carrières de craie, "les Boves" ont été creusées à partir du Xe siècle et connurent, au fil des âges, de multiples fonctions : caves, silos… 

Ce réseau de galeries qui s’étend sous une grande parti de la ville, servit aussi d’abri et de lieu de rassemblement aux troupes alliées, en 1917, dans l’attente de l'offensive : "la Bataille d’Arras".

 

Entrée des Boves

Arras - Pas de Calais - Visite des Boves (carrière de craie)

 

Escaliers et vue d'une partie des galeries

Arras - Pas de Calais - Visite des Boves (carrière de craie) 

Arras - Pas de Calais - Visite des Boves (carrière de craie)

Arras - Pas de Calais - Visite des Boves (carrière de craie) 

Arras - Pas de Calais - Visite des Boves (carrière de craie) 

Arras - Pas de Calais - Visite des Boves (carrière de craie)

 

Haut de la page